Sophiatou Kossoko-Temps fort

_DSC6437

Cette semaine de transmission sera dédiée au danseur interprète. Nous aborderons les notions d’état de présence, d’ état de corps dans un processus de création. Il s’agira de prendre le temps de la traversée de différents état de corps et de qualité que demande une immersion dans un travail corporel.

Nous échangerons sur les outils de compréhension d’un projet et sa traduction dans l’action et l’acte de danser. Depuis 1984, date où j’ai décidé de pratiquer cette forme d’expression, je rencontre des chorégraphes ayant chacun(e) leur méthode de fabrication. Pour chacune de ces créations, ma curiosité me permet de me questionner sur ce que je peux apporter à ces projets. Je continue à pratiquer cet aller vers l’inconnu qui me déstabilise mais aussi me permet d’envisager et d’imaginer le mouvement autrement…

Pour cette période d’intervention, je désire faire un travail sur le sens premier de l’interprétation ou plutôt mettre à jour les méthodes ou capacités qu’a le danseur/la danseuse à se mettre au service d’un projet artistique et chorégraphique, comment prend il/elle conscience des différents contextes de la réalisation du projet et si ce contexte a une influence sur son interprétation. Il s’agira de mettre en place un processus de questionnement quant à la compréhension du projet dans lequel on se trouve et toute ses dimensions; politique, sociale, économique, artistique… Et au-delà de toutes les caractéristiques précitées le bonheur, la joie et le plaisir d’accueillir un imaginaire qui n’est pas sien et réussir à le traduire dans son propre langage corporel. Nous aborderons toutes ces notions en traversant des extraits des processus de la pièce Them No Go See créée en 2012. Nous travaillerons sur des extraits de cette proposition et ses processus d’élaboration.