Démarche


 

« Parler de ma démarche a été pendant longtemps un exercice et une réflexion difficiles car tout s’est d’abord et progressivement construit de manière instinctive.

Enfin, il y avait ma démarche en tant qu’artiste et celle de responsable d’un lieu, et même si aujourd’hui j’ai le sentiment qu’elles coexistent et sont intimement liées , il m’a été pendant longtemps impossible d’exprimer par des mots ce que je souhaitais le plus mettre en avant .

 »  (S’)Interroger, (se)questionner, (se)chercher sans vraiment vouloir trouver de réponse mais tout en en sachant que le point de départ est justement de ne pas en avoir… « 

Partir de rien et prendre l’expérience à traverser comme le meilleur moyen d’être au plus proche, au plus vrai de ce que l’on cherche à exprimer.

C’est à cet endroit que je place par dessus tout ma démarche et le moteur de mon travail, et j’aime (re)trouver ce déplacement, cette prise de risque, cette humilité chez les artistes que je croise et dont je défends le travail.

Alors bien que ce soit un endroit d’inconfort, de désordre, de doute… c’est justement parce qu’il active tous ces états qu’il me semble vraiment intéressant et que j’aimerai pouvoir transmettre aux jeunes qui ont fait le choix d’être dans une pratique artistique la nécessité de toujours essayer de reprendre à partir de « zéro ».

Et puis proposer un espace à tous ceux qui participent par leur présence aux actions que nous menons et qui, soit par curiosité, envie ou simple plaisir, trouvent leur place et font leur propre chemin face à toute réflexion ou démarche artistique.»

Meryem Jazouli

« Evoking my approach, for long a time, was a hard exercise and mental complexity because everything first and progressively built in an instinctive way.

Eventually, there was my approach as an artist and also as a structure’s director, and though I feel today they are coexisting and going hand in hand, it was for a long time impossible to express with words what I was longing to most bring forward.

Examine, question, search without really trying to find an answer but already knowing that the departure point is not to have any…

Starting out of nothing, considering the experience as the best way to get as close as possible to what we are trying to express.

This is precisely where I place my approach and as the lifeblood of my work, and I enjoy finding this displacing, this risk taking, this humility among the artists I come across and whose work I defend.

Despite being a place of discomfort, of mess, of doubt… it is because it activates all theses states that it thrills me and that I would like to transmit to the young people who have chosen an artistic path the necessity of always starting again from scratch.

And offering a space to those who participate, by their presence, in the actions we lead and who, out of curiosity or simply pleasure, find their own way facing any reflection or artistic approach. »

Meryem Jazouli