Marzena Krzeminska – Too Beautiful

Capture d’écran 2016-11-14 à 16.47.03

Too Beautiful est un solo combinant plusieurs figures de la féminité et des femmes artistes. Marzena Krzeminska filtre ces différentes représentations de femmes grâce à un personnage qu’elle a créé pour cette pièce : Blanche-Neige une princesse d’un pays de l’Europe de l’Est. Cette fiction naïve permet de travailler avec humour les notions qui obsèdent Marzena Krzeminska : le rôle de la beauté et de la femme, le cabaret comme moyen de mélanger les formes, les intensités émotionnelles. Sa voix ¬off relie les différents numéros dansés pour le public et agit comme un monologue intérieur, une réflexion poétique sur son monde à elle.

L’AUTO-FICTION

Marzena Krzeminska utilise l’autofiction, un genre littéraire, tiré du croisement entre un récit réel de la vie de l’écrivain et un récit fictif explorant une expérience vécue par celui-ci. Cela lui permet de créer du matériel personnel, intime, touchant mais aussi de ouvrir tout le possibilité imaginaire, incroyable. L’intérêt dans l’autofiction vient des questions d’identité, que l’artiste se pose soi-même.

Les processus d’écriture d’autofiction donne la liberté dans cette processus de devenir quelqu’un. Blanche-Neige est une princesse de l’Europe de l’est qui immigre en Europe occidentale pour trouver du travail et un époux. Au fil de son voyage et de ses échecs, elle questionne les notions et clichés qui sont attachés à son statut inhérent de princesse : la beauté, la nostalgie, la nature, le folklore. Un jour, elle rencontre une femme plus âgée qui lui propose de devenir top modèle sur Mars. Pour faire cela Blanche Neige doit quitter sa maison et déménager à Paris pour obtenir une formation appropriée. Ce voyage va devenir un véritable défi pour la princesse, elle devra faire face à différents stéréotypes de la beauté féminine et des ambitions différentes. Ce voyage sera un échec mais va faire découvrir une autre piste, la sauvant de devenir une « femme image », une représentation stérile de la femme.

BEAUTÉ

C’est sur la beauté plus spécifiquement qu’elle va mener sa réflexion. La beauté féminine actuelle est construite par des images de la culture de masse : les magazines, les publicités, les clips musicaux. Le personnage de Blanche-Neiges se soumet aux exigences contemporaines pour pouvoir se poser des questions sur son identité. Marzena Krzeminska utilise le personnage de Blanche-Neige pour filtrer ses images exprimer ces questions.

Too Beautiful is a solo combining several figures of femininity and of women artists. Marzena Krzeminska screens those different representations of woman with the help of a character she made up for this piece: Snow White, a princess from an Eastern country of Europe. This naïve fiction enables to work with humour on the notions obsessing Marzena Krzeminska : the role of beauty and of women, cabaret as a way to mix forms and emotional intentions. Her voice-over links the several revues danced for the audience and serves as an inside monolog, a poetical reflection on her own world.

AUTO FICTION

Marzena Krzeminska uses auto fiction, a literary genre, born from the cross path between a real story experienced by the author and a fictional narrative exploring an experience lived by them. This enables them to create some personal, intimate, moving material and also to open all imaginary, incredible possibility. The interest of auto fiction blossoms from the identity questions that the artist asks herself.

The process of auto fiction writing provides the freedom to become someone. Snow White is a princess from Eastern Europe who immigrates to Western Europe to find some work and a husband. Along her travel and failures, she questions the notions and clichés attached to her inherent princess status: beauty, nostalgia, nature, folklore. One day, she encounters an older woman who offers to make her a top model on Mars. To do so, Snow White must leave her house and move to Paris where she will get an appropriate training. This travel turns into a real challenge for her; she will face beauty stereotypes and other ambitions. This travel will be a failure but will unveil another path, saving her from becoming an “image woman”, a sterile representation of women.

BEAUTY

Her reflection tackles more specifically the concept of beauty. Prevailing feminine beauty is constructed by mass culture images : magazines, adverts, music clips. By complying to contemporary requirements, Snow White starts questioning her identity. Marzena Krzeminska uses this character to filter her images and express her questions.